eurasia-rivista.org

inv

Carte de visite

L’objectif de la nouvelle revue d’études géopolitiques “Eurasia” est de promouvoir, de stimuler et de diffuser la recherche et la science géopolitiques, à l’échelle de la communauté scientifique italienne mais aussi internationale; il s’agit aussi de sensibiliser le monde politique, intellectuel, militaire, économique et de l’information, à la perspective eurasiatique. “Eurasia” n’entend pas se borner aux relations internationales stricto sensu, mais explorer la question fondamentale de l’influence qu’exercent les « représentations » géopolitiques du passé et du présent, sans omettre l’avenir, sur les rapports culturels et spirituels entre les peuples qui habitons la masse continentale eurasiatique.

En fait, il s’agit pour nous d’attirer l’attention sur l’importance de la redécouverte de l’unité spirituelle de l’Eurasie, telle qu’elle s’exprime depuis toujours dans la multiplicité et la variété des formes culturelles. Cette ambition va au-delà d’une orientation universitaire particulière, et il ne s’agit pas non plus d’adopter une approche méthodologique spécifique ou préférentielle. La reconnaissance de la réalité qui nous intéresse constitue en fait un facteur d’innovation décisif pour l’avancement de la science géopolitique du XXIème siècle, une alternative à la théorie du «choc des civilisations» et aussi à celle du «melting-pot», qui sont pilotées de l’extérieur, restrictives et idéologiques, et ne sont donc nullement scientifiques, mais ont effectivement semé la confusion et le trouble dans le domaine de la recherche scientifique comme au niveau des applications pratiques.

C’est pour cette raison que seront présentés dans cette revue, outre des analyses géopolitiques, la critique des doctrines dominantes, l’illustration de futurs scénarios hypothétiques, des réflexions, des résultats et une méthodologie acquise dans divers domaines de l’ethnographe, de l’histoire des religions, de la psychologie du peuple et de l’identité collective, de la morphologie de l’histoire, de la sociologie, de l’économie, de la science politique, de la science de la communication et des sciences exactes, le tout dans le cadre et la perspective de la géopolitique.

Nous proposerons aussi des études et des analyses en géoéconomie, en tant que nouvelle science autonome par rapport à la géopolitique, et en géofinance, afin d’identifier les méthodes qui animent les stratégies économiques et financières à l’échelle planétaire (tant de la part des nations dominantes que des grandes puissances économiques) et les opportunités qui peuvent se présenter aux nations plus faibles ; nous n’omettrons pas d’ailleurs les réflexions sur le thème délicat de la sécurité, interprété selon les critères de la géostratégie.

Condividi!
inv